Editos diocésains Noël…

Noël…

373

Editorial décembre 2019

Dans ce petit Enfant… dans cette fragilité pressée contre le sein de la Vierge, il y a tout l’avenir du monde, il y a toute la grandeur de l’univers, il y a la révélation incomparable de ce Dieu qui est intérieur à nous-mêmes et qui nous appelle à devenir ce qu’Il est. C’est cela que nous voulons laisser pénétrer ce soir dans notre cœur… nous sommes mis en face… d’une création qui est remise entre nos mains, où le sens même de l’existence est de nous échanger avec Dieu, de Lui donner en nous une nouvelle incarnation, et de laisser resplendir, à travers notre visage, ce Visage de fête, ce Visage d’Amour, ce Visage de Tendresse, ce Visage de Pauvreté, ce Visage qui nous est confié, ce Visage qui est l’Espérance du monde… ce Visage de Dieu qui veut naître ce soir de notre cœur, afin que ce soit de nouveau Noël aujourd’hui … ! » (Maurice Zundel 1897-1975)

Maurice Zundel, nous donne le vrai sens de la fête de Noël : Que le cœur de chacune et chacun d’entre nous soit une crèche en laquelle Jésus puisse venir vraiment habiter aujourd’hui. En Jésus, Dieu est venu dans le monde un jour du temps, il y a plus de 2000 ans ; mais Noël ne doit pas être qu’un événement du passé.
Noël, ce devrait être chaque jour de la nouvelle année qui se profile devant nous.
Noël ce n’est pas une parenthèse festive ou insouciante avant de retourner à notre quotidien, à la monotonie, aux soucis ou à la dureté des événements du monde et de nos vies parfois.
Noël c’est Jésus, « la lumière du monde » qui descend dans la nuit pour venir habiter notre vie et notre quotidien. Elles sont parfois nombreuses les nuits qui recouvrent nos vies (nuit de la solitude, de la séparation, de la maladie, du deuil) et la vie du monde (nuit du non-respect et de la dégradation de la création et de la vie sous toutes ses formes, nuit de la guerre, nuit de l’exclusion, nuit de la précarité, du cri de tous ceux qui sont exclus de nos solidarités sociales).
Dieu ne supprime pas les nuits mais il les remplit de sa présence et de sa lumière pour nous permettre de continuer à avancer. Et puis, Dieu a voulu avoir besoin de nous pour révéler à ceux que nous rencontrons, son Visage d’amour de lumière et de paix. Je porte chacune et chacun d’entre vous, tous ceux qui vous sont chers, dans ma prière auprès de l’Enfant Jésus afin qu’il vous révèle tout au long de l’année 2020, et à travers tout ce que vous vivrez d’heureux ou de plus difficile, sa présence. Puissions-nous l’accueillir et en rayonner.

En cette fête de Noël je confie au Seigneur vos joies, vos soucis et vos peines, chacune de vos personnes, tous les membres de votre famille. Saint et joyeux Noël, belle année 2020. Avec l’assurance de ma prière, de mon dévouement et de mon amitié.

 

 

PARTAGER
Vicaire général du diocèse de Digne