Jubilé Miséricorde Jubilé de la Miséricorde

Jubilé de la Miséricorde

Du 8 décembre 2015 au 20 novembre 2016

Durant ce Jubilé de la Miséricorde, l’Église propose à chacun une démarche particulière  pour vivre de la grâce Jubilaire.

Cette démarche veut inviter chaque chrétien à une conversion en vérité afin de vivre de la grâce de Dieu pour être son témoin aujourd’hui.

QU'EST-CE QU'UN JUBILÉ ?

Un Jubilé est une “année de grâce” (Luc 4,18) qui se célèbre à l’occasion de l’anniversaire (ou de la mémoire) d’un bienfait particulier de Dieu à son peuple. À cette occasion, chacun est invité à prendre conscience que Dieu continue encore aujourd’hui à donner ses grâces et à répandre sa miséricorde. C’est l’Église, par l’autorité du Pape, qui décrète l’ouverture d’une année jubilaire.

C’est aussi un nouvel appel à la conversion en vue d’une rencontre personnelle avec le Seigneur. Se mettre en vérité devant Dieu, accueillir son pardon et le salut qu’Il nous offre, vivre de sa Miséricorde, s’abandonner et le suivre : “Je suis le chemin, la Vérité et la Vie” (Jean 14,6).

C’est enfin l’occasion de se réjouir (origine du mot “Jubilé” en latin), de goûter la joie d’être enfant de Dieu, d’appartenir à son Église et d’être appelé à la sainteté !

QU'EST-CE QUE LA MISÉRICORDE ?

La Miséricorde, c’est l’amour de Dieu, jailli de son cœur de Père, qui traverse l’histoire des hommes et nous rejoint chacun en particulier, nous qui sommes pauvres et pécheurs. L’Écriture nous révèle que Jésus est vraiment l’incarnation de la Miséricorde, il est la Miséricorde ; par l’offrande de sa Passion, par sa mort et sa résurrection, il nous manifeste l’immensité de son amour, nous révèle la Vérité, et nous sauve.
Le Pape François précise : “La Miséricorde, c’est l’acte ultime et suprême par lequel Dieu vient à notre rencontre. La Miséricorde c’est la loi fondamentale qui habite le cœur de chacun lorsqu’il jette un regard sincère sur le frère qu’il rencontre sur le chemin de la vie. La Miséricorde, c’est le chemin qui unit Dieu et l’homme, pour qu’il ouvre son cœur à l’espérance d’être aimé pour toujours malgré les limites de notre péché” [Miséricordia Vultus, n° 2].

QUEL EST LE SENS D'UN JUBILÉ DE LA MISÉRICORDE ?

À l’invitation du Pape François, chacun pourra vivre cette Année Sainte comme un moment extraordinaire de grâce et de renouveau spirituel, ou le temps est venu d’annoncer l’Évangile de façon renouvelée. Cette année se vivra dans toute l’Église, mais tout spécialement dans notre diocèse.

Dans chaque doyenné, une Porte Sainte est ouverte solennellement du 8 décembre 2015 au 20 novembre 2016.

Durant l’année jubilaire, chacun est donc invité à demander la grâce d’une conversion sincère, et l’Église nous propose, en plus des sacrements, la grâce jubilaire et le don de l’indulgence. C’est un appel à une vie de sainteté toujours plus grande, toujours plus féconde.

VIVRE MA DÉMARCHE JUBILAIRE DANS LE DIOCÈSE DE DIGNE

L’Église nous invite à nous réjouir du don que Dieu nous fait et elle met en valeur pour cela une démarche qui va nous aider à ouvrir largement notre cœur aux grâces de ce Jubilé, c’est-à-dire à la Miséricorde de Dieu.

Voici la démarche Jubilaire proposée en cette Année Sainte, en vue d’accueillir la grâce de l’indulgence plénière pour soi-même ou pour un défunt :

  1. Passer la Porte Sainte de la Miséricorde (avec le Christ, passer de la mort à la Vie) dans une des 5 cathédrales proposées le diocèse (Digne, Sisteron, Forcalquier, Senez, Riez).
  2. Recevoir le sacrement de réconciliation (se plonger dans la miséricorde de Dieu) dans les jours qui entourent mon passage de la porte de la Miséricorde.
  3. Participer à l’Eucharistie et communier (se laisser aimer et nourrir par Dieu).
  4. Vivre un temps de prière, en union avec l’Église universelle (entrer dans l’amitié avec Dieu et la communion des saints)  comprenant :
    – une prière aux intentions du Saint-Père,
    la prière du “Notre-Père”,
    – la prière du “Je crois en Dieu”.
  5. Poser un acte concret de charité (vivre et témoigner de l’amour de Dieu). Je choisis aujourd’hui le geste que je vais poser : visite à un malade, geste de réconciliation, don envers les plus nécessiteux, attention particulière à quelqu’un…

QU'EST-CE QUE L'INDULGENCE ?

C’est le “don total de la miséricorde de Dieu”. Dans le sacrement de la réconciliation, le Seigneur nous pardonne nos péchés, si nous les regrettons de tout notre cœur. Par la grâce de l’indulgence, le Seigneur efface et guérit aussi les conséquences de notre péché en nous et dans le monde ; c’est donc un appel à une conversion toujours plus grande en vue de la sainteté.

Ainsi, le Seigneur resserre la communion spirituelle dans l’Église et aide les hommes à lui être plus unis. Ce don puise dans le mystère de la communion des saints, c’est-à-dire dans le trésor d’amour enrichi par Marie et tous les saints.

Prière au Père des Miséricordes

Dieu, Père miséricordieux,
par ton Fils Jésus-Christ,
Tu as révélé Ton amour
et Tu l’as répandu sur nous
dans l’Esprit Saint Consolateur.
 
Nous Te confions aujourd’hui
le destin du monde et celui
  de chaque homme,
et tout spécialement chacun
  des habitants de notre diocèse.
 
Penche-toi sur nos péchés,
guéris notre faiblesse,
Sois vainqueur de tout mal.

Fais que chacun puisse faire
l’expérience de Ta Miséricorde,
afin qu’en Toi, il trouve toujours
la source de l’espérance. 

Père éternel,
par la douloureuse Passion
et la Résurrection de Ton Fils,
accorde-nous Ta miséricorde,
ainsi qu’au monde entier !

Amen.

PARTAGER