FOI PRIÈRE Notre Foi

Notre Foi

Au cœur de notre vie chrétienne, il y a la Foi…

Croire en Dieu ?

« Nul ne peut dire : “Jésus est Seigneur”, que sous l’action de l’Esprit Saint » 1ère lettre aux Corinthiens 12, 3. Pour le chrétien, croire en Dieu, c’est aussi croire en Celui qu’Il a envoyé Jésus-Christ, le Fils unique de Dieu, notre Sauveur. Nous croyons au Père et au Fils grâce à l’Esprit Saint qui révèle aux hommes qui est Jésus. Les chrétiens croient en Dieu Trinité, un seul Dieu Père, Fils et Esprit Saint.

Puis-je répondre à l’invitation de Dieu ?

La réponse de l’homme à Dieu qui se fait connaître est la foi. Celui qui croit se soumet librement à la parole de Dieu qu’il écoute : c’est l’obéissance de la foi. Nous connaissons de grands exemples de foi : Abraham qui s’est mis en route en faisant confiance à la parole de Dieu et qui est le Père des croyants ; la Vierge Marie qui a accueilli dans la Foi l’annonce de la promesse qui lui a été faite par l’ange.

Par la foi, nous faisons confiance à Dieu parce qu’il est Dieu et que nous croyons totalement ce qu’Il dit.

Qu’est ce que la Foi ?

La foi est un don de Dieu, qu’on appelle la grâce. Elle est aussi un acte pleinement humain qui fait appel à l’intelligence et à la liberté humaines. Les vérités que Dieu nous révèle, apparaissent vraies aussi à la lumière de notre intelligence. La foi cherche à comprendre la Révélation et à mieux connaître Dieu. On peut avoir de nombreux doutes sur tel ou tel aspect de la foi, mais tous ces doutes ne remettent pas en cause la confiance que l’on fait à Dieu. Cependant, si la foi n’est pas nourrie et entretenue, elle peut s’assoupir et même s’éteindre.

Parce qu’il s’agit d’une relation personnelle avec Dieu, la foi ne peut être que libre et volontaire. Personne ne doit être contraint à croire malgré soi.

La Foi en Église

La foi chrétienne se reçoit et se transmet dans l’Église. On ne peut pas croire tout seul ni reconstituer le contenu de la foi par nous-mêmes. Ainsi, au moment de notre baptême, de notre entrée dans l’Église, nous sommes invités à prononcer la Profession de Foi de l’Église. C’est l’Église qui porte, transmet et nourrit la foi. Elle proclame cette foi unique à travers les lieux et les âges par la proclamation du Symbole de la Foi.

Cette page est inspirée du site internet du diocèse de Paris.

Professer sa Foi…

Parmi tous les proclamations de la foi, deux tiennent une place toute particulière dans la vie de l’Église : le Symbole des apôtres et le Symbole de Nicée-Constantinople. On appelle ces synthèses de la foi « professions de foi » puisqu’elles résument la foi que professent les chrétiens. On les appelle “Credo” en raison de ce qui en est normalement la première parole : “Je crois”.

Le Symbole des apôtres, appelé ainsi parce qu’il est considéré comme le résumé fidèle de la foi des apôtres :

Je crois en Dieu,
le Père tout-puissant,
créateur du ciel et de la terre ;
et en Jésus-Christ,
son Fils unique, notre Seigneur,
qui a été conçu du Saint-Esprit,
est né de la Vierge Marie,
a souffert sous Ponce Pilate,
a été crucifié,
est mort et a été enseveli,
est descendu aux enfers,
le troisième jour est ressuscité des morts,
est monté aux cieux,
est assis à la droite de Dieu le Père tout-puissant,
d’où il viendra juger les vivants et les morts.
Je crois en l’Esprit-Saint,
à la sainte Eglise catholique,
à la communion des saints,
à la rémission des péchés,
à la résurrection de la chair,
à la vie éternelle.
Amen.

Le Symbole dit de Nicée-Constantinople tient sa grande autorité du fait qu’il est issu des deux premiers Conciles œcuméniques (325 et 381) :

Je crois en un seul Dieu,
le Père Tout-Puissant,
Créateur du ciel et de la terre
de l’univers visible et invisible.
Je crois en un seul Seigneur, Jésus-Christ
le Fils unique de Dieu,
né du Père avant tous les siècles
Il est Dieu, né de Dieu,
Lumière, né de la Lumière,
vrai Dieu, né du vrai Dieu,
engendré, non pas créé,
de même nature que le Père,
et par Lui tout a été fait.
Pour nous les hommes, et pour notre salut,
Il descendit du ciel ;
par l’Esprit Saint,
Il a pris chair de la Vierge Marie,
et S’est fait homme.
Crucifié pour nous sous Ponce Pilate,
Il souffrit sa passion et fut mis au tombeau.
Il ressuscita le troisième jour,
conformément aux Écritures,
et Il monta au ciel ;
Il est assis à la droite du Père.
Il reviendra dans la gloire,
pour juger les vivants et les morts ;
et son règne n’aura pas de fin.
Je crois en l’Esprit Saint,
qui est Seigneur et qui donne la vie ;
Il procède du Père et du Fils ;
avec le Père et le Fils,
Il reçoit même adoration et même gloire ;
Il a parlé par les prophètes.
Je crois en l’Église,
une, sainte, catholique et apostolique.
Je reconnais un seul baptême
pour le pardon des péchés.
J’attends la résurrection des morts,
et la vie du monde à venir.
Amen.