Non classé L’édito d’octobre 2020

L’édito d’octobre 2020

205
Mgr Nault

Le dernier numéro de notre bulletin diocésain d’information vient de paraitre.

Voici l’édito de Mgr Nault, évêque de Digne :

Zèle, confiance et prudence…
Nous voici dans une rentrée pastorale bien surprenante, marquée par la situation sanitaire… que pouvons-nous faire ? Avec quelles précautions ? A quoi faut-il renoncer ? Quelles perspectives ?
Ces questions délicates et parfois lancinantes ou anxiogènes reviennent sans cesse…
Il nous faut paisiblement, mais avec prudence, regarder la réalité. Oui, cette épidémie, dont on connaît à vrai dire peu de choses, est là et le virus circule. Oui, ce virus peut être dangereux pour certains, les plus fragiles d’entre nous, et causer de véritables dégâts humains, mais aussi psychologiques, spirituels, économiques, familiaux…
Oui, nous devons être prudents pour nous-mêmes et nos proches, mais aussi pour les autres ; le respect de chacun, uni à la charité chrétienne, nous invite à veiller sur les autres et à les respecter afin qu’ils ne soient pas touchés et afin de ne pas augmenter la circulation du virus. Nous devons nous protéger et protéger les autres.
Oui, nous devons respecter les consignes données, sinon ce serait l’anarchie du subjectivisme [chacun donnant sa propre théorie et ses propres principes], et paisiblement accepter ces contraintes passagères, sans savoir vraiment de quoi sera fait demain… Respectons ainsi la responsabilité de chacun.
Oui, nous devons éviter de faire circuler des informations anxiogènes non vérifiées, par peur ou par attrait d’une curiosité mal positionnée…
Oui, nous devons être prudents et vigilants, sans être ni dans la peur, ni dans le repli sur soi…
Mais…
Non, nous ne devons pas nous enfermer sur nous-mêmes par peur ou par protection excessive sans penser aux autres…
Non, notre vie ne se “réduit” pas aux questions économiques ou sanitaires, certes importantes, mais elle embrasse la Vie éternelle et la vie spirituelle… Nous avons un corps mais aussi un esprit et une âme.
Non, nous ne devons pas cesser de vivre, cesser de prier et de louer Dieu, cesser d’annoncer le Salut en Jésus-Christ, cesser de témoigner inlassablement de notre joie d’être chrétien, cesser de nous rassembler en Église, et cesser de vivre dans une charité active…
Non, nous ne devons pas suspendre toutes les activités de nos paroisses, mais les adapter selon les mesures données… La communauté chrétienne doit se retrouver et vivre !
Non, nous ne devons pas cesser d’évangéliser, car la Vie éternelle est en jeu et donc le Salut…
Non, notre vie ne se réduit pas à des mesures prophylactiques mais trouve sa joie dans la recherche de la Vérité et la pratique de la Charité.  Jésus est “le Chemin, la Vérité et la Vie”……
Alors Oui à la vie et à la Foi témoignée, Non à la peur et au repliement ! Il y a une voie, avec Dieu, entre le déni et l’angoisse ; regardons Jésus et ouvrons-Lui notre cœur…
Oui à la prudence, mais Non à la perte de Confiance en Dieu !
Oui au courage évangélique, mais Non à un protectionnisme non ajusté.
Et n’oublions pas les plus fragiles, les personnes isolées, ou malades, ceux qui vivent difficilement cette période… Le Seigneur est là et Il nous aime !
 En ce mois d’octobre, confions-nous aux Saints Anges, et suivons le chemin de confiance de la petite Thérèse…
+Jean-Philippe Nault
Évêque de Digne.

 

 

 

 

 

PARTAGER