Editos diocésains Le sommet de notre année…

Le sommet de notre année…

Édito “Église de Digne” – avril 2019

Voici la Grande Semaine, sommet de notre année liturgique… voici la Semaine Sainte.

Ancrée dans nos cœurs, on pourrait presque la vivre de façon habituelle… Or nous y faisons mémoire de ce qui est au centre de notre Foi : Jésus, vrai Dieu et vrai homme, donne sa vie pour nous par amour, puis ressuscite le troisième jour ; il nous sauve ainsi du péché et de la mort et nous ouvre le Ciel, et donc la vie éternelle avec Lui. C’est le cœur, de notre Foi, ce qui représente ce que l’on appelle le kérygme.
Voilà ce que nous rappelons et vivons en ces jours, voilà le Mystère que nous célébrons ! Mais nous n’en renouvelons pas seulement le souvenir, nous en faisons mémoire, c’est-à-dire que nous nous rendons présent à cet événement de notre Foi, et de notre histoire. Nous allons le revivre en accompagnant Jésus sur le chemin de Sa passion, en le contemplant, en l’accompagnant, en faisant nôtre ces moments. Ultimement nous allons nous retrouver au pied de la Croix, comme à chaque Eucharistie, pour méditer dans le silence de nos cœurs, ce don suprême qui nous libère et nous sauve.
Revivre la Passion, c’est, jour après jour, marcher avec Jésus pour vivre le temps du Salut, le nôtre et celui du monde ! Nous pouvons vivre cette semaine en regardant Jésus. Le début de chaque office journalier pour les prêtres, les diacres et les consacrés commence ainsi en ces jours de carême « les yeux fixés sur Jésus-Christ, entrons dans le combat de Dieu ». Oui, restons le regard fixé sur Jésus : acclamé lors de l’entrée à Jérusalem, mangeant avec ses disciples et leur lavant les pieds, angoissé au Jardin des Oliviers, arrêté puis isolé, battu et humilié, bafoué et conspué, jugé et condamné, harassé et chutant sur le chemin, consolé par la vue de Sa mère, cloué et suffoquant, gémissant puis mort sur la Croix. C’est ce même visage que ses disciples verront vivant après Pâques, glorieux et resplendissant…

C’est parce que nous saurons vivre davantage la passion avec le Christ, que nous saurons accueillir davantage la grâce de Sa résurrection… Accompagnons donc Jésus, jour après jour, dans son long chemin de Croix. Mais le vendredi Saint débouche toujours sur le jour de Pâques et la joie de la résurrection… gardons confiance !

Que nous sachions accueillir en nos vies cette force qui peut faire en nous et entre nous toute chose nouvelle…

 

PARTAGER