LE BLOG L’hiver me semble morose… ?

L’hiver me semble morose… ?

Édito Église de Digne – février 2019

L’hiver est une saison parfois morose ou longue… Les événements ambiants qui animent notre monde ou notre société semblent parfois douloureux et sans espérance… Que faire ! Voici quelques occasions de vous réjouir, d’inverser la tendance et de guetter le printemps… !

Joie de savoir que Dieu nous aime et a donné Sa vie pour nous ! Il nous aime passionnément (dans les deux sens du mot) et nous poursuit de son Amour [tout en nous laissant libre de l’accueillir ou non !]. Quelle plus grande joie ? C’est la joie du Salut nous dit l’Écriture… et elle est éternelle !
Joie de contempler la création si belle, tout spécialement dans notre département… Beauté des paysages, des montagnes ou des vallées… Beauté des saisons, de la végétation, des couchers de soleil… C’est l’œuvre de la création qui nous permet de rencontrer le Créateur…
Joie de voir tant de jeunes (ou de moins jeunes) qui donnent de leur temps pour les autres… gratuitement et avec générosité… La charité en acte permet de poser des actes qui sont emprunts d’éternité, car l’Amour de Dieu rend éternel… Et le premier fruit de la charité, c’est la joie !
Joie de partager nous-mêmes avec les autres ce qui nous tient à cœur, ce que nous avons, ce que nous savons… Cette joie du partage est ô combien importante aujourd’hui. C’est elle qui nous fera grandir, sortir de nous-même et accueillir ce que l’autre veut me donner… Elle nous permet aussi de prendre conscience du Bien commun qui doit orienter notre action sociale et politique.
Joie de percevoir dans nos campagne une solidarité réelle, parfois cachée mais source de communion. La vie rurale a de beaux jours devant elle tant que la fraternité se développe…
Joie d’annoncer la Bonne Nouvelle du Salut à tous ! C’est notre mission de chrétien depuis notre baptême et surtout notre confirmation. Nous ne pouvons pas ne pas annoncer notre joie et ce qui donne sens à nos vies ! Le diocèse veut porter cette intention et cette dynamique…
Joie de voir l’Église, malgré sa petitesse de “Petit troupeau”, annoncer contre vents et marées, que Jésus est l’unique Sauveur ! Sa mission ne dépend pas du nous, mais de notre ouverture à l’Esprit Saint… et du zèle que nous mettons à Le suivre !
Alors que la vraie joie nous comble !

 

PARTAGER