Editos diocésains Être pèlerin cet été !

Être pèlerin cet été !

L’été est un temps idéal pour partir en pèlerinage !

Peut-être suis-je en vacance ? Pourquoi ne pas en profiter pour rejoindre un sanctuaire voisin de  mon lieu de villégiature ? Il y en a beaucoup… Un sanctuaire me plonge dans la vie et l’histoire d’une région : histoire religieuse, spirituelle, humaine, artistique, contemporaine… Un sanctuaire permet aussi, en famille, de faire un petit pèlerinage près d’un saint, de la Vierge Marie, d’un lieu “source”. C’est l’occasion de prendre du temps avec Dieu, de se plonger dans un climat de prière, peut-être de prendre un nouveau départ ! C’est aussi un lieu de catéchèse, de prière. Pourquoi ne pas en profiter pour se confesser ? Pour tous participer à l’Eucharistie (même en semaine !) ? pour ensemble prier Marie ? Pour confier des intentions – peut-être  lourdes – et des actions de grâces ?

L’été est aussi un temps privilégié pour prendre davantage conscience que ma vie est un pèlerinage… vers le Ciel, c’est-à-dire vers Dieu (et donc avec Lui) ! L’été, j’ai parfois plus de temps, c’est l’occasion d’en prendre (d’en donner ?) pour Dieu ! Cela peut se faire seul, en couple, en famille. Prendre le temps de prier, de découvrir la Parole de Dieu (l’Évangile quotidien, un évangile en entier…), de redécouvrir le chapelet en famille, d’apprendre à connaître un saint, de relancer la prière du soir… Les plus jeunes ont souvent des bonnes idées ! Se poser et se reposer physiquement c’est très bien, que cela profite à ma vie spirituelle et ce sera encore plus fécond !

Un pèlerinage c’est aussi l’occasion de retrouver Dieu pour mieux retrouver les autres. La charité vient de Dieu, et si je le veux, elle peut m’enflammer et me pousser vers l’autre : « la charité nous presse ! » dit  S. Paul (2Co 5, 14). Alors redevenons missionnaires ! Laissons déborder notre cœur ! Parfois un geste, un témoignage, une prière, une attention, l’expression sans honte de ma foi, l’offrande d’une épreuve… tout cela me pousse, me presse au nom du Seigneur. « Ce que je vous commande, dit Jésus, c’est de vous aimer les uns les autres » (Jn 15, 17)…

Enfin c’est aussi l’occasion de se retrouver soi-même, de faire le point, de faire une opération vérité !  Cela passe peut-être par une bonne confession, par un temps  d’Adoration, par le refus de tout mensonge, par un partage en couple, par un échange en famille (“qu’allons nous faire cette année en  famille ?”)…  Se mettre humblement et en vérité devant Dieu avec ses pauvretés, ses blessures, ses richesses et ses désirs de conversions. Ne pas hésiter à demander l’aide du Saint Esprit.

Être pèlerin, c’est prendre conscience que Dieu se fait proche, il nous rejoint pour que nous le retrouvions. Etre pèlerin, c’est donc ultimement accueillir la grâce de Dieu en vue de se convertir, c’est-à-dire de se tourner vers Dieu. C’est entrer davantage dans l’amitié avec le Seigneur qui ne peut que me réjouir, me consoler, me guérir et me combler. Alors bel été à chacun !

PARTAGER